Tantie Wa

Communication, graphisme, community management


Poster un commentaire

Petit Scarabée

Petit Scarabée c’est le nom tout mignon de l’école de Taiji et Qi Gong de la rue Chaptal à Toulouse. Enseignement diffusé par notre excellentissime prof Jacinte Roque, avec sourire et sérieux qui sont les bases du bien-être. En tout cas cela fait trois ans que je pratique là bas, et les bienfaits sont tellement nombreux malgré ma tendance à une sévère procrastination que ça m’a changé la vie. Ou comment passer de vautrée avec des ceintures pour lombaires, des minerves, en état d’épave ; à un être debout qui reprend forme 🙂

Y a long à dire, c’est pas l’endroit, ici je dirais juste que je suis ravie de la confiance que m’accorde Maîtresse Scarabée pour prendre sa com en main, et je crois que ça lui convient aussi, et là tout le monde est content!

Pour tout savoir sur l’école du Petit Scarabée à Toulouse c’est par là => http://taiji-petit-scarabee.com/ 

Flyers, dépliants, affiches, fond thème blog.

 

 

 

 

 

 

 

Fond thème pour Over Blog

 

 

 

 

 

 

Publicités


Poster un commentaire

Mad Goni

« Mad Goni » c’est (clic =>) Mamadou Dembélé, un artiste multiple (instruments, voix) qui vit sur Toulouse et tourne partout.

Il nous régale de son groove afro-fusionnel aux teintes jazzy, funky, bluesy sans jamais se dépareiller de son fondement tradimandingue qui fait tout le travail magique sur sa « kora pentatonique ». Il chante avec une belle et juste voix ses textes en bamanan, en mooré et un peu en français ; Mamadou se pose en douceur comme leader dans sa formation, tout en laissant s’exprimer les potentialités de chacun et c’est ce qui garantit le frisson joyeux, l’enjaillement entre les oreilles. C’est pour danser, c’est pour vibrer, c’est chaleureux et souriant, à l’image de ce grand artiste.

 

J’ai été ravie qu’il me sollicite pour créer son logo et son dossier de presse, et je crois qu’il est content du résultat aussi 🙂

 

 

Dossier de Presse


Poster un commentaire

Festival Africlap 2017, 4ème édition!

Cette année, je n’ai pas réalisé le design très joli de l’affiche, mais en coulisse j’ai réalisé les docs de communication : édition, mise en page et correction pour l’affiche, les flyers, la carte postale, l’énorme programme hyper fourni en A3 plié A5 destinés à l’impression et la distribution. Et puis le big dossier de partenariat aussi, créa graphique/correction/mise en page/édition.

 

 

 

 

 

 


Poster un commentaire

Création de l’affiche pour la 3ème édition (2016) du Festival AfriClap de Toulouse

festival-africlap-2016-format-A3

 

Création de cette affiche pour la  3ème édition du Festival Africlap!

Cuvée 2016, le Festival Africlap de Toulouse est un événement fédérateur de talents, en relation avec les forces vives locales qui portent l’Afrique au cœur de leurs projets et qui sont engagées dans des actions d’animation, d’échange et de solidarité internationale.


Poster un commentaire

Création de l’affiche Commémoration du 11/11 Force Publique du Congo Belge

« Mercredi 11 Novembre, prochain, à partir de 14h, au square Riga, à Bruxelles, la commémoration en l’honneur des Anciens Combattants de la Force Publique. L’apport des militaires Congolais aux 2 guerres mondiales, dont les prouesses en Afrique furent redoutables contre les soldats allemands, continue d’être minimisé et même nié. Il est temps de connaître cette histoire. L’utilisation des matières premières congolaises au service des Alliés, durant la 2ème guerre mondiale, est une autre partie de cette histoire oubliée… 70 ans après la fin de ce conflit, apprenons la véritable histoire !
Une série de conférences se dérouleront à partir de 15h, avec pour thème : « Le Congo, centre névralgique durant la guerre 40-45″. Les orateurs ont pour nom : l’historien Zana Etambala, les journalistes Joseph Mbungu et François Ryckmans. »

commemoration-forces-congolge


Poster un commentaire

Tantie, c’est fini…

Voilà.

L’échéance est arrivée, celle qui fait comprendre que l’aventure n’est pas viable (sous entendu pas rémunératrice) pour perdurer.
A qui la faute, si faute il y a?
La faute à la « crise », qui ne laisse que peu de chance de survie à la communication culturelle, à la Culture et aux Arts; qui deviennent luxes superfétatoires par défaut de compréhension (ils sont juste vitaux!) et qui à présent se résument en termes de produits, de rentabilité…L’humanité de l’humain y survit difficilement. L’art y meurt.

La faute, un peu, à tous les artistes à qui j’ai filé un coup de pouce à la demande, mais qui jamais ne m’ont renvoyé l’ascenseur quand ils auraient pu le faire. Promesses en bois!

Et à ceux qui signent des contrats et des devis mais qui ont la surprenante faculté de disparaître quand il faut passer à la caisse. J’ai des dossiers, les gars!

La faute surtout et avant tout à moi-même, bien sur, m’étant offert l’illusion suprême et la grande naïveté de croire que l’on pouvait vivre de ce métier avec une éthique et des principes d’un autre temps, peut-être pour le futur? Vraiment, je n’ai pas la compétence d’une « bizness women », c’est comme ça.

Bref. Tantie Wa met la clef sous la porte, le 30 juin 2014!
Choix « réaliste » même si c’est très tristement que je ferme boutique.

Un grand et énorme merci à ceux, rares comme des diamants dans la vase, qui m’ont soutenue d’une manière ou d’une autre, grand merci aux artistes (encore plus rares!!!) avec lesquels j’ai travaillé avec une vraie confiance réciproque, et pour un beau résultat!

Mes salutations à tous, en tout cas!

(Mais il m’arrive encore et toujours de participer BÉNÉVOLEMENT à des évènements avec des créations graphiques ou des soutiens en communications à des artistes)

 

Image


Poster un commentaire

« Soeur OYO », film de Monique MBEKA PHOBA

Tantie Wa est fière de la confiance que lui a accordé la réalisatrice Monique Mbeka Phoba pour la conception de l’affiche (+ fiche technique, jaquette et galette DVD, cartes de visites) de son nouveau film : « Soeur OYO ».

« Dans le Congo colonial des années 50, une écolière congolaise, Godelive, vit dans le pensionnat catholique de Mbanza-Mboma, première école en français pour congolaises, fait  révolutionnaire pour l’époque. Elle s’occidentalise, suivant le souhait de ses parents. Mais, le souvenir de sa grand-mère s’interpose… »

oyo-V1-A3


Poster un commentaire

Expo photo Pyrazellephotoshoots – Toulouse du 1er au 30 avril 2014

« Du tatouage comme une signature, du tatouage comme des histoires sans mots, secrètes mais aperçues…
Le tatouage poursuit son évolution, traversant les millénaires, les symboliques, les religions, les rites d’initiations ou le marquage des esclaves et des prisonniers pour arriver aujourd’hui comme un désir de se différencier, de séduire, de provoquer ou de compenser mais toujours réalisé dans un moment important de la vie agréable ou douloureux, il conserve son esprit rituel, parfois magique.
Un coin de peau, ou la peau toute entière comme un costume, ce sont les corps qui racontent.
Pyrazellephotoshoots, à pas feutrés et dans le clair obscur d’une anti-chambre, s’immisce dans ce désir de raconter sans dire. Et c’est avec tendresse et discrétion qu’elle a su dévoiler aux regards non seulement le design d’un tatouage, mais surtout l’essence de ceux qui les arborent… »

Aude Hitier – 08/03/14

mars 2014 – création de l’affiche expo photo, flyers, invitations et rédaction présentation pour Pyrazellephotoshoot par Tantie Wa

affiche-expo-pyrazelle-A3